Un passé insoutenable

A l'université, on me surnommait le scarabée. Serait-ce parce que ma démarche était un peu chevrotante, que je poursuivais sans fin mon chemin parmi les jalousies, »